Glossaire sur les crypto-monnaies

Achats périodiques par sommes fixes : une stratégie d’investissement, qui consiste à diviser en plusieurs achats périodiques le montant total à investir pour tenter de réduire l’impact de la volatilité sur l’achat global. Les achats se produisent à des intervalles réguliers, quel que soit le prix de l’actif. Étant donné qu’il est probable que le prix varie à chaque achat, l’investissement n’est pas autant soumis à la volatilité.

Adresse bitcoin : un identifiant composé de 26 à 35 caractères alphanumériques, qui commence par le chiffre 1, 3 ou bc1 et représente une destination possible pour un paiement en bitcoin. Elle peut être générée par un portefeuille en bitcoin associé. Pour des raisons de confidentialité et de sécurité, une adresse unique doit être utilisée pour chaque transaction.

Chaîne de blocs : une liste grandissante d’enregistrements, dénommés blocs, qui sont reliés par la cryptographie. Chaque bloc contient un hachage cryptographique du bloc précédent, un horodatage et des données transactionnelles. Elle est gérée par un réseau poste-à-poste, qui adhère collectivement à un protocole de communication entre nœuds et valide de nouveaux blocs.

Clé privée : une forme de cryptographie sophistiquée qui permet à un utilisateur d’avoir accès en toute sécurité à sa crypto-monnaie. Elle protège un utilisateur contre le vol et l’accès non autorisé aux fonds.

Clé publique : un message chiffré, c.-à-d. une clé, qui est partagé publiquement et vous permet de recevoir des crypto-monnaies à une adresse de crypto-monnaie. Elle est associée à la clé privée, ce qui la rend, à la réception, à nouveau lisible pour le destinataire prévu.

Crypto-monnaie : une >monnaie numérique qui fait appel à des techniques de chiffrement pour réglementer la génération des unités monétaires et vérifier le transfert des fonds. La plupart des crypto-monnaies sont des réseaux décentralisés reposant sur la technologie de chaîne de blocs, à savoir un registre distribué mis en œuvre par un réseau d’ordinateurs disparate. Elle opère généralement indépendamment d'une banque centrale.

Devise numérique : une forme de monnaie qui n’est disponible que sous forme numérique ou électronique, et non sous forme physique. Elle est également dénommée monnaie numérique, monnaie électronique, devise électronique ou cyberargent.

Double dépense : le risque qu’une monnaie numérique puisse être dépensée deux fois. Cette double dépense est possible étant donné qu’un jeton numérique est composé d’un fichier numérique qui peut être dupliqué ou falsifié. Cela entraîne une inflation en créant un nouveau montant de monnaie frauduleuse qui n’existait pas auparavant.

Frais de minage : petites sommes en crypto-monnaie versées aux mineurs pour les récompenser des services fournis. Les frais de minage dépendent de la congestion actuelle du réseau, de la taille de la transaction en bitcoin (en données) et de la priorité de la transaction. Pour toutes ces raisons, les frais de minage fluctuent constamment.

Hachage : une fonction qui convertit une saisie de lettres et de chiffres en une sortie chiffrée d’une longueur fixe. L’utilisation d’une sortie de longueur fixe renforce la sécurité étant donné que, pour tenter de déchiffrer le hachage, il ne suffit pas de regarder simplement la longueur de la sortie pour connaître la longueur de la saisie.

ICO (Initial Coin Offering) : un type de financement qui utilise des crypto-monnaies. Il s'agit souvent d'une forme de financement participatif. Cependant, il est possible de trouver une ICO privée qui ne cherche aucun investissement public.

Mineurs : ils créent de nouveaux blocs dans la chaîne par le biais d’un processus dénommé minage. Ils confirment et sécurisent les transactions en ajoutant des blocs à la chaîne de blocs.

Minage : un processus dans lequel des transactions en crypto-monnaies sont vérifiées et ajoutées au registre numérique de la chaîne de blocs. Le processus de minage consiste à résoudre des problèmes mathématiques complexes avec des fonctions de hachage cryptographique qui sont associées à un bloc contenant les données transactionnelles.

Monnaie fiduciaire : une devise qui a été déclarée comme légale par un gouvernement, mais qui ne repose sur aucune matière première physique. La valeur d’une monnaie fiduciaire découle de la relation entre l’offre et la demande, et non de la valeur de la matière dans laquelle la monnaie est fabriquée.

Nœuds : il peut s’agir de n’importe quel type de dispositif électronique qui maintient des copies de la chaîne de blocs et maintient le fonctionnement du réseau.

Nonce : « number only used once » (numéro utilisé une seule fois) fait référence au premier chiffre d’une chaîne de blocs qu’un mineur doit découvrir pour résoudre un bloc dans la chaîne de bloc.

Preuve de travail : un protocole consensuel utilisé pour valider les transactions qui se produisent sur un réseau de chaîne de blocs et qui répond à certaines exigences.